Batterie et chargeur c'est des batteries voiture, moto, quad, jet-ski, batterie quad, batterie autolaveuse, batteries rechargeables 6 volts, batterie 12 volts, batterie poids lourds...
Distributeur Agréé
des chargeurs CTEK

Catégories

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier
Commander

Les chargeurs "traditionnels" 16/04/2012

Ces chargeurs existent depuis que les batteries au plomb sont utilisés, on en trouve de toutes capacités et de toutes époques.

Le chargeur manuel traditionnel

Il délivre à la batterie un courant fort au départ (précisé sur l'appareil), qui baisse naturellement au fur et à mesure que la batterie se charge, on peut le contrôler sur l'ampèremètre intégré. Cela dit, la tension peut atteindre ou dépasser les 15 volts en fin de charge. Si la batterie n'a pas été sortie du moteur pour la charge, il y a un vrai danger pour les périphériques qui seraient toujours connectés. Ce chargeur n'est adéquat que sur une batterie démontée. Par ailleurs, une surveillance est indispensable, car il faut l'éteindre à la fin du temps de charge.

Ce type de chargeur simple de conception et très répandu est celui que l'on trouve en premier prix dans les centres autos. Il est impératif d'utiliser un modèle adapté à la batterie que l'on charge. Il faut utiliser un modèle délivrant au maximum le 1/10e de la capacité en Ah de la batterie à charger. La charge se déroule habituellement sur une période d'environ 10 heures.

Exemple : Pour une batterie de 45Ah, on utilisera un chargeur de 4A comme celui présenté, et la charge durera environ 11h (4A*11h= 44Ah) et il faudra alors débrancher le chargeur à ce moment.
Si on utilise la position " moto ", le chargeur ne délivre plus qu'1.6A, et la charge durera alors environ 45Ah/1,6A = 28 heures !

Le " problème " de ce type de chargeur c'est qu'il n'y a aucun contrôle de la tension de la batterie en cours de charge et si on le laisse plus longtemps que prévu, celle-ci peut dépasser la valeur maximale recommandée, ce qui peut conduire à dégrader la batterie (ébullition de l'électrolyte), soit l'effet inverse de celui recherché.

Le chargeur manuel " régulé "

Il se coupe quand la batterie atteint 14,7 Volts [7.3 V] et se remet automatiquement en route si la tension descend sous une certaine valeur. Certes, il limite les dégâts sur les périphériques, mais si on le laisse longtemps en action (comprendre au-delà du cycle de charge "normal" d'une dizaine d'heures), il peut, à terme, également dégrader la batterie (ébullition de l'électrolyte). C'est un chargeur traditionnel qui dispose en plus d'une protection, les conditions d'utilisation sont identiques au modèle manuel traditionnel.